Le contenu des cours

L’enseignement du Cinéma Audiovisuel, quelque soit le niveau, repose sur une articulation entre la théorie (approche du langage cinématographique et de l’analyse filmique), la culture (fréquentation d’œuvres majeures de l’histoire du cinéma) et la pratique (réalisation de formes courtes).

  • L’ Analyse filmique : découverte de films de tous genres en tant que spectateurs. Dans le cadre du dispositif lycéens et apprentis au cinéma, une sélection de cinq films est ainsi projetée en salle obscure, au Cinéville d’Hénin Beaumont. Les élèves prennent appui sur ces films pour travailler les méthodes de l’analyse filmique. Vous observez les affiches, les bandes annonces, des séquences des films pour comprendre comment fonctionnent les images, comment elles sont construites et dans quel but. Vous apprenez aussi à formuler un avis critique à l’oral comme à l’écrit.
  • Histoire du cinéma : étude de quelques grands moments de l’histoire du cinéma afin de permettre aux élèves de comprendre l’évolution de cet art, ses différents genres et ses liens avec le contexte artistique et technologique mais aussi politique et économique.
  • La mise en pratique : réalisation de reportages et de films courts : écriture du scénario, mise en scène, préparation de tournage, prise d’images et de sons, montage final. Ce travail se fait en petits groupes avec le soutien d’intervenants extérieurs, professionnels de l’image et journalistes.
  • Interventions de professionnels et fréquentation de festivals : L’équipe enseignante collabore depuis des années avec de multiples intervenants comme l’association Cinéligue qui propose des ateliers d’initiation et de découverte du cinéma via la réalisation d’un court métrage ou l’association Dick Laurent, structure de production associative créée en 1997 qui offre un accompagnement aux réalisateurs pour mener à bien leurs projets cinématographiques.

La place de l’enseignement au lycée

L’enseignement du Cinéma AudioVisuel est une option facultative de 3h en seconde. Il permet aux élèves de s’initier au cinéma ou de renforcer des connaissances et des compétences acquises au collège. Aucune compétence préalable n’est attendue a priori, seule la motivation compte.

Cet enseignement peut se poursuivre en 1ère et terminale de deux façons : Soit en spécialité pour les élèves de filière générale (4h en 1ère et 6h en terminale), soit en option facultative pour toutes les filières (3h par semaine). Dans un cas comme dans l’autre, l’enseignement de Cinéma AudioVisuel fait l’objet d’une épreuve au baccalauréat.

Les connaissances, les compétences et l’expérience acquises grâce à cet enseignement au lycée sont des éléments essentiels à valoriser  pour tous les étudiants désirant poursuivre un cursus post-bac dans les métiers de l’audiovisuel.